Clientèle EHDAA

Dans un milieu scolaire sain et sécuritaire, chaque élève doit être considéré comme un apprenant en mesure de progresser et d’améliorer ses compétences et ses connaissances. 

Les apprentissages des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) sont favorisés dans un environnement où l’on accepte les différences, où l’on mise sur des relations significatives et où l’on rend chacun responsable de son bien-être et de celui des autres.

Les élèves HDAA qui fréquentent soit une classe régulière, une classe spécialisée ou une école spécialisée, représentent environ 20 % de l’effectif total des élèves, soit un élève sur cinq. Certains types de handicaps ont connu une diminution de leur prévalence depuis dix ans (déficience intellectuelle, déficience auditive, déficience visuelle), alors que l’on relève une augmentation chez d’autres clientèles (déficience langagière, trouble relevant de la psychopathologie et troubles envahissants du développement).

Les commissions scolaires ont, par l’entremise des services éducatifs et des services éducatifs complémentaires, la responsabilité d’organiser les services auprès de ces élèves. 

En 1998, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a mis en place, dans toutes les régions du Québec, des services régionaux de soutien et d’expertise (SRSE) visant à aider les milieux scolaires à propos de l’intervention auprès des élèves handicapés ou en difficulté.     

Ces services visent à soutenir le personnel scolaire au regard de l’organisation et de la prestation de services adaptés, à assurer la formation continue du personnel, à réaliser des activités de recherche et de développement.